Déontologie et confidentialité

J’adhère au code de déontologie des psychologues qui s’appuie sur des notions de moralité, d’éthique, de responsabilité, de respect et de confidentialité des informations.

La thérapie en ligne, si elle ne diffère pas fondamentalement de ces principes, présente, tout de même, certaines particularités et doit répondre à des règles particulières. C’est la raison pour laquelle différents organismes ont développé un code de conduite spécifique, adapté aux activités via internet. L’un des principaux est celui mis en place par la société internationale pour la santé mentale en ligne (ISMHO) dont je suis membre et que vous pouvez consulter ici.

Je précise que j’utilise un programme de cryptage de données (comparable à ceux utilisés lors des paiements par carte bancaire sur Internet) pour assurer la confidentialité de toutes les informations relatives à mes patients stockées sur mon ordinateur.

Cependant, si vous craignez que d’autres personnes puissent avoir accès aux informations que nous échangeons par chat ou par e-mail, en particulier si vous partagez votre ordinateur avec d’autres personnes, il est conseillé de créer un compte d’utilisateur différent de votre compte habituel (avec un pseudonyme et un mot de passe différent). Il est également conseillé dans ce cas de purger le cache de votre navigateur Internet après chaque session.