psychologue-français-expatrié-Royaume-Uni Le Royaume-Uni attire les expatriés français pour sa proximité avec la France et son art de vivre bien particulier. Le psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni vise à écouter ceux qui, en dépit de leurs efforts, ont du mal au départ à surmonter le gros décalage culturel.

Facile de s’expatrier au Royaume-Uni ?

Beaucoup de choses attirent au départ les français expatriés vers ces pays aux traditions fortes dont l‘histoire est mêlée à la nôtre. S’expatrier vers l’Angleterre, l’Écosse ou l’Irlande ne donne pas l’impression de s’éloigner trop de la France, même si pourtant, le dépaysement est total. C’est ce qui, en dépit de leur volonté de s’intégrer, va pousser les Français expatriés là-bas à s’adresser ponctuellement ou plus régulièrement à un psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni. Les difficultés qu’ils rencontrent vont surgir dans le monde du travail et dans tous ces petits efforts qu’il faut produire chaque jour pour s’adapter au quotidien. On s’expatrie beaucoup en famille vers le Royaume-Uni. Londres, en particulier, attire les familles très cosmopolites, avec des opportunités professionnelles très attractives, comparées à celles du marché de l’emploi français. L’expatriation vers le Royaume-Uni est aussi celle des jeunes, car cette destination est privilégiée grâce aux échanges culturels avec les universités de grandes villes comme Cambridge, Oxford ou Édimbourg. Or, un départ signifie souvent une installation plus tard. Mais avant, la période d’adaptation doit être traversée avec succès. psychologue-français-expatrié-Royaume-Uni Les Français établis au Royaume-Uni doivent d’abord s’adapter à une vie très différente. Même si le système social n’est pas le pire qui soit, il est de loin moins bon que le nôtre, ce qui crée souvent, un sentiment d’instabilité. Les expatriés français doivent aussi appréhender d’autres valeurs dans le monde du travail. La politesse anglaise est faite d’égards et de distance, même si parallèlement, beaucoup d’excentricités semblent permises. Le consensus est plus recherché pour avancer, ce qui contraint les Français à oublier leur esprit critique et leurs initiatives personnelles. Des changements pas toujours bien digérés, qui invitent à consulter un psychologue pour expatrié au Royaume-Uni, lorsque des tensions apparaissent. Une conjointe d’expatrié peut aussi accuser un certain choc culturel face à la vie au Royaume-Uni. Même si elle peut rester plus proche de la France et de sa famille que sur d’autres destinations, elle doit fournir au demeurant de nombreux efforts pour s’adapter. Apprendre l’anglais ou se perfectionner d’abord, si elle veut trouver du travail, puis adopter les multiples facettes des différences culturelles avec la France : gastronomie atypique, climat capricieux, étiquette anglaise… Une certaine patience est requise au départ pour ne pas, parfois, tout envoyer promener. Les conjointes d’expatriés sont souvent mise à mal par le changement de leur contexte de vie et ont le besoin d’être écoutées par un psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni. psychologue-français-expatrié-Royaume-Un

Consulter un psychologue au Royaume-Uni

La pratique de la psychologie au Royaume-Uni ne s’éloigne pas beaucoup de celle que l’on connaît en  France. Ce sont surtout les moyens d’accéder aux soins qui risquent de dérouter l’expatrié français, car les circuits sont différents. En butte à des problèmes d’acculturation liés à son adaptation au travail ou au mode de vie, il s’adressera en général à son médecin traitant. S’il l’estime, celui-ci l’orientera vers un praticien du public qui peut être un psychiatre. Comme en France, les consultations chez le psychiatre peuvent donner lieu à une prise en charge de la sécurité sociale. Mais, pour consulter un psychologue ou un psychothérapeute, les expatriés français préfèrent souvent recourir à un psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni sur Skype. Car s’il leur est possible de trouver un praticien par l’intermédiaire du système public, les rendez-vous prennent des mois avant d’être obtenus et sont trop espacés dans le temps. Ils ne permettent donc pas, un  suivi psychologique soutenu et régulier. De plus, les consultations sont gratuites et donc malheureusement limitées en nombre. Elles privilégient d’ailleurs les thérapies de courte durée et seront en plus, toujours en anglais. Pour obtenir une thérapie en français, il reste la solution d’un praticien du secteur privé. Ses honoraires sont, on s’en doute, très différents et peuvent fluctuer entre 60GBP à 120GBP. Il est préférable, avant de passer par ce système, de vérifier si l’on est bien couvert par sa mutuelle de santé, certaines acceptant de couvrir les soins psychiques, d’autres non. Rappelons qu’une thérapie en français est plus efficace et a le mérite de permettre d’exprimer ses ressentis avec des mots dont les connotations culturelles ne seront pas étrangères au thérapeute. Elle justifie que l’on recourt à un psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni par le biais d’internet et des nouvelles technologies. Une fois que l’on s’est habitué à ce cadre thérapeutique, il devient familier et permet des habitudes de rencontres synonymes d’un soutien régulier avec son thérapeute.

Trouver son psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni

Les expatriés se tournent donc de plus en plus vers des psychologues francophones pour exprimer l’anxiété et les remises en question personnelles propres à leur départ. Le Royaume-Uni est une destination qui ne pose pas de problème pour avoir accès à une connexion internet de bonne qualité. La proximité avec la France autorise à rencontrer au moins son thérapeute physiquement, ce qui peut être utile pour se sentir en confiance, notamment en début de thérapie. Internet offre aussi de grandes facilités au niveau du choix du praticien, en permettant d’essayer son psychologue français pour expatrié au Royaume-Uni sans se déplacer. Se donner le choix de choisir un psy en ligne, c’est pouvoir aussi se donner le temps de s’informer sur ses diplômes, son expérience et ses domaines de spécialité, via les sites des professionnels. Tous les psychologues ne sont pas des spécialistes de l’expatriation et ne possèdent pas toujours une expertise sur les troubles propres à un éloignement de sa terre mère. Pascal Couderc est psychanalyste et psychologue clinicien, membre de l’Adeli qui accorde le titre de psychologue en France aux praticiens. Il assure des consultations régulières aux expatriés qu’il soutient dans leurs adaptations, notamment en Europe et au Royaume-Uni par la thérapie sur Skype et par télé consultation.

error: Content is protected !!
ultricies dapibus libero ipsum felis ut pulvinar