Visioconsultations depuis l’Espagne

psychologue-expatrié-Espagne

L’Espagne est une destination vers laquelle se tournent volontiers les Français, puisque le nombre d’expatriés s’y monte aujourd’hui à plus de 120 000. Mais lorsqu’ils se heurtent à des difficultés de parcours, ces expats sont nombreux à se retourner vers un psychologue français pour expatrié en Espagne. Car, si le pays offre une indéniable douceur de vivre, y trouver un psy relève un peu du parcours du combattant !

Les particularités d’une expatriation en Espagne

Contrairement à d’autres destinations d’expatriation en Europe, l’Espagne n’est pas recherchée pour son niveau de vie, mais pour sa qualité de vie. On s’y expatrie beaucoup pour retrouver une douceur de vivre à la Méditerranéenne : soleil toute l’année, chaleur humaine, rythmes de travail moins soutenus… Le pays offre aussi un coût de la vie beaucoup plus bas et des avancées sociales dans bien des domaines : parité hommes-femmes développée dans le travail et espérance de vie la plus longue d’Europe. Pour autant, on peut avoir besoin d’un psychologue français pour expatrié en Espagne, même dans ce beau pays où le soleil darde ses rayons 8 heures par jour. De fait, les différences culturelles impliquent un décalage certain et demandent une bonne adaptation au climat, au mode de vie et à la mentalité des espagnols. Les troubles qui peuvent pousser au rapatriement des expatriés français tiennent souvent à leur maque d’adaptabilité au pays d’accueil et à des problèmes de stress. En Espagne, le climat se révèle oppressant pour ceux qui ne s’y préparent pas. Des villes comme Madrid ou Séville sont particulièrement chaudes et impliquent un rythme de vie très différent. Les horaires présentent aussi de grandes variations avec l’horloge française, notamment avec le décalage des repas. Les français établis en Espagne témoignent qu’à l’arrivée, il faut aussi apprendre à faire face aux préjugés, la France étant parfois considérée par les ibériques comme un pays gris, « coincé », où l’on se couche tôt…

psychologue-français-expatrié-Espagne

D’autres difficultés peuvent guetter les expatriés français en Espagne : la langue, car le pays ne parle qu’espagnol, avec certaines spécificités régionales (comme le catalan à Barcelone et Valence, ou le castillan à Malaga). Mal maîtrisée, la langue est facteur d’isolement, principalement pour une conjointe d’expatrié qui serait peu motivée au départ par son apprentissage. Autre problème qui mène aussi à trouver un psychologue français pour expatrié en Espagne : les soucis d’employabilité sur le marché espagnol. Le potentiel économique du pays n’est pas celui de l’Allemagne et s’y installer sans garanties suffisantes peut être facteur de gros problèmes de stress.

Consulter un psychologue en Espagne

Si en France il demeure relativement facile d’entamer une psychothérapie chez un praticien libéral, tel n’est pas le cas en Espagne. L’attention psychologique des pouvoirs publics y est beaucoup moins développée que chez nous. On peut trouver plusieurs raisons à cela : l’attachement à la religion catholique, le système de santé diffèrent, et aussi le fait que la psychanalyse n’y ait pas bonne presse. Ces facteurs expliquent que la demande des expatriés français en matière de soutien psychologique est forte.  Ils expliquent aussi leur intérêt à se retourner vers un psychologue français pour expatrié en Espagne sur internet pour prendre rendez-vous plus facilement.
Les obstacles auxquels ils se heurtent pour trouver un professionnel de l’aide thérapeutique sur place sont, de fait, très nombreux. Le système de santé espagnol, scindé entre public et privé, occasionne les premières difficultés. Les Français expatriés ayant accès à la sécurité sociale savent que les centres de santé publique sont débordés et qu’il est quasiment impossible de voir un psychologue rapidement, ni d’obtenir des entretiens psychologiques suivis. Pour ceux qui subissent une forte dépression, des problèmes de gestion du stress ou toute souffrance psychique importante, ces délais sont impraticables. Le choix leur est laissé de faire appel aux psychothérapeutes du privé, mais le tarif d’une consultation et le coût global des thérapies est tout simplement dissuasif !

Fort heureusement, le développement d’internet inaugure l’avènement d’un nouveau cadre thérapeutique via les téléconsultations et les psychothérapies sur Skype. Les expatriés en lutte avec des difficultés psychologiques, ont aujourd’hui la possibilité de trouver de l’aide psychologique, en consultant à distance un psychologue français pour expatrié en Espagne. Une évolution qui change un peu la donne et permet aux Français en butte aux problématiques d’adaptation de ne pas rester isolés. De plus, la thérapie en ligne a une autre utilité : celle de permettre de rencontrer un psychologue qu’il leur serait impossible de trouver sur le territoire espagnol. Rappelons que l’Espagne est un pays réfractaire à la psychanalyse. Certains médecins traitants la pratiquent encore, mais sous couvert d’ «acte médical » et sans jamais citer son nom… Ces thérapeutes n’ont aucun diplôme reconnu en psychiatrie, ce qui pose des problèmes concernant la validité de leurs rapports vis-à-vis, par exemple, de la justice, ou tout simplement par rapport aux différentes mutuelles pour se faire rembourser.

psychologue-français-expatrié-Espagne

Le psychologue français pour expatrié en Espagne : une solution

Un psychologue français pour expatrié en Espagne s’adapte aux contraintes horaires de ses patients et peut les atteindre même lorsqu’ils vivent dans un endroit isolé. Il comble donc les lacunes de l’offre espagnole en matière d’accompagnement psychologique. Il permet aussi aux ressortissants français de pouvoir exprimer leur mal-être, et toutes les difficultés relatives à une expatriation dans leur langue maternelle. Ce point a son importance, car devant l’anxiété générée par un burn out ou des problèmes de couple, un ou une expatriée trouvera mieux ses mots pour exprimer ses problèmes psychiques dans sa langue natale. Son psychothérapeute cernera mieux aussi, les bases sur lesquelles il s’est construit et lui fera retrouver le réconfort de ses cadres culturels. Au demeurant, quelques précautions restent de rigueur avant de choisir un psychologue français pour expatrié en Espagne officiant sur Skype ou par télé consultations. Un pays limitrophe comme l’Espagne autorise à rencontrer son thérapeute au moins une fois physiquement, pour mieux faire connaissance. Sinon, il est possible de s’informer, avant de choisir son psy, pour savoir s’il possède bien un numéro Adeli, qui réunit en France les professionnels munis du titre de psychologue. Pascal Couderc met à la disposition des expatriés du monde entier l’aide bienveillante de la thérapie pour résister au choc d’une expatriation. Psychologue clinicien et psychanalyste depuis près de 30 ans, il pratique quotidiennement la thérapie en ligne ou en cabinet. Il possède un numéro Adeli (34 93 1927 7) il est donc reconnu par les autorités de santé à exercer et respecte le code de déontologie des psychologues.

error: Content is protected !!
ut Curabitur consequat. in sit libero quis venenatis, elit. mattis